« L’affaire Arnolfini », Jean-Philippe Postel

Ce tableau, je me souviens l’avoir étudié en classe. Il m’a toujours fascinée. Les petits détails cachés, la signification des gestes, les codes.

Et voilà qu’un drôle de petit livre sous-titré « roman d’investigation » prétend résoudre « l’affaire ». Ma curiosité était piquée. Je l’ai donc dévoré en quelques heures. Abondamment illustré d’agrandissements de certaines parties du tableau, le livre détaille les secrets du chef-d’œuvre de Van Eyck, nous emmenant bien plus loin qu’une simple observation attentive.

Regardons-le une dernière fois avec les yeux de l’innocence avant que sa sombre vérité ne se fasse jour.

La « sombre vérité », d’après l’auteur, est que ce tableau est loin de représenter un couple de flamands aisés du Moyen-Age. Les Arnolfini – mais est-ce vraiment eux ?- cachent bien des choses. A lire équipé d’une loupe, prérarez-vous à faire d’incessants allers-retours entre le texte et la couverture du livre !

Une seule bougie allumée, tiens, pourquoi ?

Je me souviens avoir étudié que le tableau représentait un couple riche, et que la femme était enceinte. C’est bien peu … Chaque détail du décor sera ici décrypté, que dis-je, décodé. Jusqu’au pantoufles (si, si), qui ne sont pas là par hasard. Et ce petit chien de mémère ! Il a un bien grand rôle (je ne vous dirai pas lequel, ça c’est du suspense, n’est-ce pas ?).

Je me souviens aussi avoir trouvé fascinant le détail du reflet dans le miroir, aux personnages cachés :

Mais à qui parlent-ils ??

Si j’ai apprécié cette enquête artistique et littéraire captivante, j’ai trouvé certaines parties un peu trop tirées par les cheveux. Mais qui suis-je pour remettre en questions les dires de l’auteur ? Tout n’est qu’interprétation, et la beauté – et l’intérêt – d’une œuvre d’art est que chacun en retire ce qu’il veut …

Alors, roman d’investigation, étude artistique, jeu de piste, énigme, essai, choisissez. Un OVNI, en tout cas, très très intéressant à lire !

« L’affaire Arnolfini », Jean-Philippe Postel, Actes Sud, 2016, 155 p.

2 commentaires sur « « L’affaire Arnolfini », Jean-Philippe Postel »

  1. J’aime beaucoup ces enquêtes autour d’un tableau, moi-même me posant souvent beaucoup de questions devant un tableau, une photographie etc….. J’ai été recherché si l’auteur était un spécialiste mais lu qu’il était médecin dans le passé…. Quel crédit apporté aux réponses données ? Est-ce un spécialiste ? En tout cas le concept me plaît beaucoup et je le note 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. merci pour ton commentaire ! effectivement, l’auteur n’est pas historien de l’art ou spécialiste … Il cite néanmoins beaucoup d’ouvrages pour appuyer ses théories, parfois un peu farfelues comme je le disais dans mon billet. Je ne sais pas si cette enquête est LA vérité du tableau, et on ne connaîtra sans doute jamais les secrets et intentions de Van Eyck. Mais c’est un bouquin passionnant, je te le conseille !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s