« L’Entropie des sentiments », le nouveau roman de Véronique Gallo

Après « Tout ce silence » et « Pour quand tu seras grande », voici à nouveau un portrait de femme, tout en délicatesse. Véronique Gallo aime dire qu’elle travaille sur les émotions, que ce soit dans ses spectacles ou dans ses romans. Celui-ci ne fait pas exception ! Derrière ce titre énigmatique se cache l’histoire de Kate, une jeune femme en devenir, étouffée par une famille chaotique, un peu perdue en première année de Lettres, et qui attend l’amour avec un grand A. On est en juin 1995, et Kate passe ses examens universitaires.

Entre sa meilleure amie, les sorties, les garçons, et sa famille à problèmes, Kate tente de trouver sa place. Passionnée par le dessin, elle planque pourtant ses croquis, et étudie en faisant taire cette petite voix en elle qui tente de lui souffler que c’est peut-être là qu’est son futur, car le dessin, ce n’est pas « vrai métier » …

A la maison, son frère occupe toute la place par ses crises de colère de plus en plus violentes, et Kate se voit réduite au rôle de l’aînée sage (trop sage), effacée, qui ne cause aucun souci …

Ses parents se déchirent, son père cuve dans le canapé …. et Kate rêve de s’envoler ailleurs et de rencontrer enfin quelqu’un qui l’aimerait …

Dévoré en une après-midi, ce roman se déguste comme une douceur : la nostalgie d’une époque que j’ai bien connue (ah, les épisodes de Beverly Hills et les mix tapes qu’on s’offrait !) et le récit initiatique d’une jeune fille à laquelle je me suis aussitôt identifiée. Eveil à la sensualité, à l’amour, et découverte de soi : voilà les thèmes du roman.

Chaque chapitre porte le titre d’une chanson, comme une bande-son de l’histoire, que Véronique Gallo nous invite à écouter à la fin du livre pour en poursuivre la lecture, une bande originale, entre classique (les goûts de Kate) et groupes rocks ou pops de l’époque …

Une lecture addictive, un portrait tout en délicatesse et un joli roman à découvrir au plus vite !

« L’Entropie des sentiments », Véronique Gallo, éd. Héloïse d’Ormesson, 237 p., sortie ce 06 mai !

2 commentaires sur « « L’Entropie des sentiments », le nouveau roman de Véronique Gallo »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s